Demokratia Melancholia

Demokratia Melancholia c’est le récit d’une fête à laquelle tout le chaos du monde a été convié et dans laquelle nous guettons un désir fou du monde, parce que c’est la seule voie que nous ayons trouvée pour résister.

« Je suis née un dimanche, le 19 février 1984. Cette année-là on écoutait « Femme libérée » de Cookie Dingler et on découvrait le cinéma de David Lynch. L’Europe était coupée en deux. 4324 jours plus tard, les deux tours du World Trade Center s’effondraient avalant la ville et ses habitant·e·s dans un nuage gris. 

J’ai grandi entre un Boum et un Badaboum. La chute du mur de Berlin et la chute des deux tours. Depuis je me sens comme une astronaute en expédition terrestre au milieu des décombres, dépositaire d’un vieux monde dont j’ignore s’il a existé ou non. » 

Notes novembre 2019, Amélie Clément

Le récit de la pièce se construit comme une tragédie. Prologue, épisodes dialogués et exode, tissent la trame dans laquelle se nouent les histoires passées et celles à venir.

Les tableaux s’enchainent et les individus s’affrontent sur les ruines d’un comptoir de bar que la COVID aura dévoré. Il·elle·s s’aiment, se détestent, s’évitent, se fracassent, s’éclatent de rire et de débauche, se lâchent… Il·elle·s viennent défier l’ordre du jour pour le plaisir d’une nuit démocratique.

Perdu·e·s dans l’enchevêtrement des crises, on ne retrouve plus les chemins de l’ivresse. On s’est donné rendez-vous sur les ruines du bar de la Démocratie, on vient s’y faire dévorer et dévorer l’autre, se désirer, guetter l’audace, comprendre nos héritages et y perdre la raison, toute raison gardée. On n’a pas choisi les convives, on est là, au milieu des autres, et on se demande ce qu’on peut bien avoir en commun… À priori pas grand-chose mais ça reste à voir.

PROCESSUS DE CRÉATION

Cette création dans l’espace public a pour ambition première de poser un regard poétique sur l’acte politique, un essai sur l’art de converser en démocratie. Durant un an et demi, la compagnie a mené une série d’entretiens auprès d’auteur·rice·s en Europe, mené de nombreux échanges en complicité avec un chercheur et sociologue, monté trois temps de travail et de recherche collective avec de nombreux partenaires et dans de nombreuses situations dans la ville.

VIDÉO INTERVIEW

Cliquez ici pour accéder au dossier de diffusion du spectacle

Le Ballon Vert - Demokratia Melancholia - @18_LE_BALLON_VERT_DEMOKRATIA_MELANCHOLIA_JULIEN_HELIE
Le Ballon Vert - Demokratia Melancholia - @6_LE_BALLON_VERT_DEMOKRATIA_MELANCHOLIA_JULIEN_HELIE

Durée

1h10

Distribution

Direction artistique : Amélie Clément
Direction de production : Marie Clouet
Sociologue et regard sur la dramaturgie : Jean-Luc Charlot
équipe plateau : Elsa Delmas, Chloé Giraud, Elsa Greszczak et César Roynette
Création musicale : Guillaume Voisin
Scénographie : Luis Enrique Gomez
Construction : Alizée Goudard
Création costumes : Lesli Baechel
Régie et création lumiére : Nathalie Guibout
Régie et création son : Antoine Quoniam
Attachée de production : Floriane Pottier

Création et diffusion(s)

25 juillet 2021 : Plateaux Éphémères – La Renaissance, Mondeville

15/16 juillet 2021 : Éclat(s) de rue, Ville de Caen

3/4 juillet 2021 : Sorties de bain – l’Archipel, Granville

11/12 juin 2021 : Vivacité – Atelier 231, Sotteville-lès-Rouen

Coproduction

Réseau Renar
L’Archipel
, Granville
Atelier 231 CNAREP, Sotteville-lès-Rouen
La Renaissance, Théâtre de Mondeville
Éclat(s) de rue, Ville de Caen
La Cité Théâtre, Caen
La Comédie de Caen – CDN de Normandie, Hérouville-Saint-Clair
Les Fours à Chaux – Département de la Manche, Régneville-sur-mer
Studio des 3 oranges – Théâtre de l’unité, Audincourt
L’Étable – Compagnie des petits champs, Beaumontel
Le WIP, Colombelles
Le Carnaval et les Carnavaliers de Granville
La Ferme – Centre socioculturel à Hermanville-sur-mer

Partenariat(s)

COLLECTIVITÉS

DGCA – Aide à la création
DRAC Normandie – Aide à la création et Plan de relance
Région Normandie – Fond d’urgence
Département du Calvados – Aide à la création

La compagnie est conventionnée pour 3 ans (2021-2023) par La Région Normandie et la Ville de Caen

Aide à la diffusion

ODIA Normandie


La presse en parle